Formation universitaire


2011 – 2016 : Doctorat en Histoire de l’art, École Doctorale 395 « Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent », Histoire des Arts et des Représentations (HAR), université Paris Nanterre

Sujet : Du japonisme à l’asiatisme : une céramique de demi-luxe pour tous (France, 1861-1939)

Directeur de thèse : Rémi Labrusse

Jury : Agnès Callu, PhD / HDR, Chercheur associé au CNRS-IHTP ; Rémi Labrusse, Professeur à l’Université Paris Nanterre ; Ségolène Le Men, Professeur à l’Université Paris Nanterre et Atsushi Miura, Professeur à l’Institut des Arts et des Sciences, Université de Tokyo

Axes de recherche : japonisme ; céramique ; design ; luxe / demi-luxe ; culture matérielle ; transferts culturels ; art industriel ; décoration intérieure ; histoire des marques, des entreprises et de la distribution

 

2010-2011 : Master 2 d’Histoire de l’art, Université Paris Nanterre

Intitulé du master 2 : Japonisme des manufactures de céramique françaises (1861-1930)

Directrice du mémoire de master 2 : Ségolène Le Men, Professeur en Histoire de l’art, université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Membres du jury : Claire Barbillon, Geneviève Lacambre et Ségolène Le Men.

 

2009 – 2010 : Master 1 d’Histoire de l’art contemporain. Université Paris-Ouest Nanterre La Défense.

Intitulé du master 1 : L’usage des motifs japonisants dans quelques manufactures de céramique françaises (1861-1914)

Directrice du mémoire de master 1 : Claire Barbillon, Maître de conférences en Histoire de l’art à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Membres du jury : Claire Barbillon, Geneviève Lacambre et Ségolène Le Men.